L'antidiabétique dulaglutide diminue le risque d'événement cardiovasculaire chez des patients "tout-venant"

INDIANAPOLIS, 5 novembre 2018 (APMnews) - L'antidiabétique analogue du GLP-1 dulaglutide (Trulicity*, Lilly) a diminué le risque d'événement cardiovasculaire chez des diabétiques de type 2 "tout-venant", dont la majorité ne présentaient pas de maladie cardiovasculaire au départ, dans l'étude REWIND dont les résultats sont annoncés lundi par le laboratoire.
Comme dans les autres études de morbimortalité cardiovasculaire, le médicament était comparé à un placebo en plus d'un traitement antidiabétique standard. Mais Lilly met en avant le fait qu'il s'agit de la première étude dont la plus grande partie des patients inclus n'avaient pas d'antécédent cardiovasculaire, alors que les essais antérieurs sur d'autres antidiabétiques incluaient très majoritairement des patients à haut risque.
Dans cette étude qui a comparé 1,5 mg de dulaglutide hebdomadaire et un placebo chez 9.901 patients, seulement 31% avaient un antécédent d'infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ischémique, angor instable, revascularisation (coronaire, carotidienne ou périphérique) ou ischémie myocardique. C'était le cas de 83% des patients dans SUSTAIN-6, 81% dans LEADER, 73% dans EXSCEl et 100% dans HARMONY, rappelle le laboratoire.
Il s'agissait de patients dont la glycémie était déjà relativement bien contrôlée par le traitement antidiabétique standard: le taux d'HbA1c était en moyenne de 7,3%. Là aussi, Lilly souligne que c'est un taux inférieur aux autres essais dont l'HbA1c moyenne se situait selon les cas à 8% ou 8,7%.
Le suivi des patients était en médiane supérieur à 5 ans, plus long que dans les autres études, souligne aussi le laboratoire. Une réduction statistiquement significative des décès cardiovasculaires, infarctus et AVC a été observée.
Les résultats devraient être présentés au prochain congrès de l'American Diabetes Association (ADA) en 2019.
fb/nc/APMnews

Découvrez gratuitement et sans engagement Cliniquesnews.com pendant 7 jours.

Vous voulez informer la rédaction sur un événement se passant dans votre établissement ou votre région (nomination, ouverture d’un service…), écrivez-nous à redaction@cliniquesnews.com